0

Mommy ı Revue

Lundi soir je me suis rendue à l’avant-première de Mommy, le nouveau film de Xavier Dolan, réalisateur canadien. C’est un film qui fait beaucoup parler de lui depuis le festival de Cannes où il a été félicité par la critique et récompensé par le prix du jury. Ce n’est pas rien. Et c’est totalement justifié. Mommy est un film coup de poing, qui ne peut que vous marquer.

Les + :

L’histoire : Steve est malade. Il est victime de trouble de l’attention avec hyperactivité (ce qui entraine des scènes de violences lorsqu’il fait une crise). Sa mère qui l’avait placé, se voit obligée de le ramener à la maison après qu’il est mis le feu à la cafétéria de son centre. L’histoire est forte, émouvante et poignante (avec des scènes aussi drôles que tragiques). Tout comme les personnages qui sont hauts en couleurs.

Le trio d’acteurs : Anne Dorval (la maman, Diane), Antoine-Olivier Pilon (Steve) et Suzanne Clément (Kyla) sont trois acteurs fabuleux. Ils jouent leurs rôles à la perfection. Tellement bien qu’on ne dirait pas qu’ils jouent. On oublie que c’est un film par moment. Ils rendent leurs personnages authentiques et encore plus touchants. Chapeau.

La qualité d’image : Filmé en 1:1 (soit un petit carré sur le grand écran du cinéma), cela permet d’être au plus proche des personnages. Ce genre de format ne permet pas les plans larges. Tout est recentré sur l’action, sur l’émotion, sur les sentiments. On rentre totalement dans l’intimité de Steve, sa mère et Kyla, avec des images travaillées, belles, dans une luminosité parfaite. L’ouverture de champ est utilisée à deux reprises pour caractériser le sentiment de liberté que ressent Steve et sa famille à ce moment là. J’ai trouvé ces séquences particulièrement émouvantes et bien amenées.

La bande-son : Pour Xavier Dolan, la musique c’est l’âme de ces films. Et ça se sent. La musique apporte toujours une émotion supplémentaire à la scène qui se déroule. On est de la même époque, et toutes les chansons des 90 qu’il a ressortit me rappelle des souvenirs. Wonderwall (Oasis), White Flag (Dido), Colorblind (Counting Crows), Welcome to my Life (Simple Plan), Vivio Per Lei (Andrea Bocelli) pour ne citer que celles-ci. Totalement old school mais tellement efficace pour ses plans. Combo parfait.

Mommy-de-Xavier-Dolan-affiche

Les – :

Les scènes un peu longues : Bon finalement ce n’est pas un véritable défaut parce que sur le moment on ne s’en rend pas tellement compte. La longueur fait partie de la beauté du film.

C’est un vrai coup de coeur que j’ai eu pour ce film. Il m’a touché en plein coeur. Il sort mercredi prochain. Ne le loupez pas. Il veut tellement le coup.

Bisous les petits loups ❤

4

5 Seconds Of Summer ı Album revue

Les 5 Seconds Of Summer sont 4 jeunes venus d’Australie leurs instruments sous le bras, prêt à envahir le monde musical. Grâce à leurs potes de One Direction, le groupe de pop-rock est passé de concert dans des minuscules salles à des stades. Rien que ça.

5-Seconds-of-Summer-Deluxe-Album

Sceptique face à l’engouement qu’ils ont suscité en quelques mois, je suis restée en recul. J’entendais She Looks So Perfect à la télé et ça me suffisait. Oui cette chanson est particulièrement bonne et entrainante. Je l’aimais beaucoup mais pas de là à devenir une affectionados du groupe. Puis je les ai vu en live, à Manchester. J’ai vu le potentiel incroyable de ces garçons. Ils sont jeunes, et si pour le moment la présence scénique est un peu limitée (sauf pour Michael le guitariste), ils ont le temps d’apprendre et d’être plus à l’aise (il faut dire qu’être devant 60 000 personnes, ça doit être impressionnant). Les petits australiens commençaient à m’atteindre, malgré moi.

Puis l’album est sortit la semaine dernière. Et ils m’ont eu complètement. J’étais persuadée de leur potentiel mais je n’attendais pas un premier album aussi bon. Certains journalistes s’obstinent à les comparer aux 1D car ils sont potes. Il faut arrêter cette comparaison tout de suite. Ils jouent pas dans la même catégorie. (Et je dis ça en toute objectivité, vous connaissez mon amour pour les 1D). Là où One Direction joue de la pop plutôt sage, les 5sos joue une pop bien rock qui se rapproche plus de groupes comme Fall Out Boy, Hot Chelle Rae ou All Time Low.

5 seconds of summer ne lésinent pas sur les riff de guitare ou les beats de la batterie. On sent bien les influences rock qui les animent (Green day en première position). Eux qui aiment le punk(pop)-rock des années 90 (comme Blink 182) et qui voulaient le remettre au gout du jour, le pari est réussit. Les chansons énergiques sont prédominantes comme English Love Affair (sans aucun doute la plus rock de l’album et donc ma favorite), Greenlight, End Up Here ou Social Casualty. Il faut dire que les australiens se sont bien entourés pour construire cet album. Ils ont écrit avec des artistes confirmés comme James Bourne (Busted/Mcbusted), Tom Fletcher (Mcfly/Mcbusted), Joel Madden (Good Charlotte) ou encore Alex Gaskarth (All Time Low). Toutefois, malgré les guitares et les basses, le groupe n’oublie pas les balades ultra émotive qui feront pleurer les filles comme Amnesia (le prochain single), Beside You ou Never Be.

Le premier album que nous propose les 5 Seconds of Summer est une petite pépite qui mérite le succès qu’il connait. Ils ont mis la barre haute avec ce premier opus, mais vu leur potentiel je suis sur que les suivant seront tout aussi bon.

Vous l’avez ? Vous en pensez quoi ? Quelle est votre chanson favorite ?

PS : Oubliez pas le hashtag #AskAuroraBB sur twitter pour me poser vos question pour ma future vidéo FAQ 🙂

Bisous les petits loups ❤

0

Ed Sheeran ı X ı Revue

A moins que vous vivez sur une planète différente de la mienne, vous n’avez pas pu louper la sortie de l’album d’Ed Sheeran. Un album terriblement attendu après le succès planétaire du premier ‘+’. Lundi, pour le plus grand plaisir de nos oreilles, est sorti ‘X‘ (à prononcer multiply).

Ed-Sheeran-x-2014-1200x1200

Ce n’est un secret pour personne, Ed Sheeran est un génie de la musique. Il jongle avec les mots et les notes comme un acrobate. Sa voix se pose en équilibre sur la mélodie. Le rouquin est principalement connu pour ces balades qui ont fait son succès en 2011. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, l’anglais nous compose une fois de plus des balades poignantes et terriblement touchantes, comme One ou I’m A Mess, avec des paroles profondes, dans lesquelles n’importe qui peut se reconnaitre.

Toutefois, les 16 titres qu’Ed Sheeran nous propose ne sont pas seulement des chansons douces et émouvantes. Ed Sheeran a grandit en trois ans. Sa musique a évolué avec lui. Cela pourra surprendre ceux qui ne connaisse que le mythique The A Team, mais le musicien s’essaye à des sonorités plus pêchues, comme dans Sing ou Don’t.

« I’m not a rapper, i’m a singer with a flow ».

Ed Sheeran ne se contente plus de laisser porter sa voix mélodieuse sur sa musique. L’anglais a un flow qui pourrait faire blêmir quelques apprentis rappeurs, dont il nous une démonstration dans Take It Back. Il débite les paroles avec une facilité déconcertante, sur un son un peu plus hip-hop que le reste de l’album.

X mélange les balades et des chansons rythmées, pour créer un album hors du temps, beau, tendre mais dynamique à la fois. Encore une petite merveille signé Ed Sheeran.

Bisous les petits loups ❤