6

One Direction ı Where We Are Tour ı Manchester

Me revoila après une semaine de folie à Londres ! Si vous me suivez sur twitter et instagram vous devez avoir une idée de ce dont je parle, sinon, ne vous inquiétez pas une vidéo qui retrace mon voyage arrive bientôt :).

Cela va paraitre fou pour certains, mais oui, je me suis rendue jusqu’à Manchester pour voir les One Direction. Si ce groupe évoque pour vous un groupe pour pré-ado hystériques, pour moi c’est le groupe qui me rend le plus fière. Je les suis depuis leur début au X-Factor anglais. C’était des bébés. Aujourd’hui ils remplissent des stades ! Je me devais de vous parler de ce concert !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Arrivée dans la matinée au stade, nous sommes dans les vingt premières (nous avions pris des packs early bird -entrée 30 minutes avant tout le monde-). Cette fois c’est sur, plus aucun doute nous serons au premier rang. Et ça n’a pas loupé. On se retrouve à la barrière, la scène à deux mètres de nous. Bonheur !

18h45. La première partie rentre sur scène. J’aime beaucoup 5 seconds of summer mais je n’ai pas été contaminé comme beaucoup d’autres filles. Pourtant, je m’étonne à chanter les paroles des singles. Okay, les petits australiens sont juste impressionnant sur scène. J’en reviens pas. Finalement, je crois qu’en sortant de ce concert je les aime encore un peu plus.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

20h30. Après une attente de 45 minutes interminable, la vidéo d’ouverture démarre. Je perds toute substance et je m’effondre. Je ne pensais pas pleurer autant. Trop d’émotion de les voir si près de moi après tout ce temps. J’ai aussi un peu d’appréhension. On est au premier rang, on risque de finir écrasée, est-ce que je vais tenir tout le concert ? Grosse surprise, aucun mouvement de foule. Je respire, j’ai de la place et ça dure tout le concert !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Tout s’enchaine très vite. Dès les deux premières chansons tous les garçons remarquent notre drapeau français. Ils nous offrent tous un sourire et c’est plus que ce qu’on aurait imaginé. Les chansons défilent. Prise dans l’émotion et l’excitation je ne fais même pas vraiment attention à l’ordre des titres. Je chante un peu par automatisme vu que je les connais toutes par coeur. Les garçons parlent moins que l’année passée pourtant, ils continuent d’interagir avec le public, surtout Harry qui était en grande forme ce soir-là.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

22h15. Après un dernier feu d’artifice les lumières du stade se rallument. Déjà ? Le temps est passé tellement vite. Ce concert reste le meilleur que j’ai pu faire. Les sourires, les regards des garçons. L’ambiance du concert (aucune bousculade, peu de malaise, pas d’hystériques). C’était magique.

Je les revois à Paris, mais je sais que l’ambiance sera différente. Je sais que les françaises ne seront pas aussi respectueuses que les anglaises. Je sais que, contrairement à celui-ci, je serais écrasée, essayant de survivre haha.

Si vous y étiez, si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un commentaire ou un mail.

Vous m’avez manqué les petits loups, je vous embrasse ❤

0

Empreintes

encre-et-lumiere-stéréolux-nantes    (photo prise lors d’une des représentations)

Comme vous le savez, je suis bénévole pour le Stéréolux, une salle de spectacle nantaise. Mercredi soir, on a pu assister à la représentation d’Empreintes par le collectif Turn Off The Light. Un vrai délice.

Je suis entrée dans la salle sans réellement savoir ce que j’allais voir. J’ai eu une invitation grâce à mon bénévolat et j’étais très curieuse de découvrir la représentation. J’ai été stupéfaite par tant de beauté.

IMG_0652

Empreintes qu’est ce que c’est ? Une performance mêlant musique, danse, calligraphie et light painting. J’ai toujours été fasciné par le light painting (une technique photographique qui permet de prendre en photo des dessins réalisés avec de la lumière). Je trouve ça magnifique. Les photos prennent une autre dimension avec cette technique.

IMG_0647

IMG_0649

Ils sont trois sur scène : Julien Breton à la calligraphie et light painting, Stephanie Naud et Razy Essid à la danse. Durant les performances dansées, plongées dans la pénombre, Julien réalise des dessins autour d’eux. Dans les gradins, David Gallard se charge de prendre la photo. Elles sont prises en live et c’est ce qui rend la performance encore plus impressionnante. On voit les néons se déplacer dans l’obscurité. L’artiste sait ce que cela va rendre, pas nous. Le résultat est projeté presque instantanément sur l’écran géant en fond de scène. Le dessin qui entoure les danseurs apporte un effet de 3D à la photo. Impressionnant !

IMG_0650

Même si le light painting est la partie qui m’a le plus impressionné, le niveau des danseurs était incroyable. Cela semble tellement simple quand tu les regardes. Leurs mouvements sont fluides, élastiques. Les jeux de lumières apporte un plus aux chorégraphies. Énorme coup de coeur pour la dernière.

J’espère sincèrement que cette performance trouvera des tourneurs et qu’elle voyagera dans toute la France car ça vaut le détour. Ce n’est pas quelque chose que l’on voit tout les jours.

Désolé pour les photos de mauvaise qualité, je voulais quand même vous donner un aperçu de la performance.

Bisous les petits loups ❤