Mommy ı Revue

Lundi soir je me suis rendue à l’avant-première de Mommy, le nouveau film de Xavier Dolan, réalisateur canadien. C’est un film qui fait beaucoup parler de lui depuis le festival de Cannes où il a été félicité par la critique et récompensé par le prix du jury. Ce n’est pas rien. Et c’est totalement justifié. Mommy est un film coup de poing, qui ne peut que vous marquer.

Les + :

L’histoire : Steve est malade. Il est victime de trouble de l’attention avec hyperactivité (ce qui entraine des scènes de violences lorsqu’il fait une crise). Sa mère qui l’avait placé, se voit obligée de le ramener à la maison après qu’il est mis le feu à la cafétéria de son centre. L’histoire est forte, émouvante et poignante (avec des scènes aussi drôles que tragiques). Tout comme les personnages qui sont hauts en couleurs.

Le trio d’acteurs : Anne Dorval (la maman, Diane), Antoine-Olivier Pilon (Steve) et Suzanne Clément (Kyla) sont trois acteurs fabuleux. Ils jouent leurs rôles à la perfection. Tellement bien qu’on ne dirait pas qu’ils jouent. On oublie que c’est un film par moment. Ils rendent leurs personnages authentiques et encore plus touchants. Chapeau.

La qualité d’image : Filmé en 1:1 (soit un petit carré sur le grand écran du cinéma), cela permet d’être au plus proche des personnages. Ce genre de format ne permet pas les plans larges. Tout est recentré sur l’action, sur l’émotion, sur les sentiments. On rentre totalement dans l’intimité de Steve, sa mère et Kyla, avec des images travaillées, belles, dans une luminosité parfaite. L’ouverture de champ est utilisée à deux reprises pour caractériser le sentiment de liberté que ressent Steve et sa famille à ce moment là. J’ai trouvé ces séquences particulièrement émouvantes et bien amenées.

La bande-son : Pour Xavier Dolan, la musique c’est l’âme de ces films. Et ça se sent. La musique apporte toujours une émotion supplémentaire à la scène qui se déroule. On est de la même époque, et toutes les chansons des 90 qu’il a ressortit me rappelle des souvenirs. Wonderwall (Oasis), White Flag (Dido), Colorblind (Counting Crows), Welcome to my Life (Simple Plan), Vivio Per Lei (Andrea Bocelli) pour ne citer que celles-ci. Totalement old school mais tellement efficace pour ses plans. Combo parfait.

Mommy-de-Xavier-Dolan-affiche

Les – :

Les scènes un peu longues : Bon finalement ce n’est pas un véritable défaut parce que sur le moment on ne s’en rend pas tellement compte. La longueur fait partie de la beauté du film.

C’est un vrai coup de coeur que j’ai eu pour ce film. Il m’a touché en plein coeur. Il sort mercredi prochain. Ne le loupez pas. Il veut tellement le coup.

Bisous les petits loups ❤

Publicités

tell me what you think

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s